Est-il possible de détecter un piratage sur WordPress sans expertise technique ?



Categories:

Dans le monde hyperconnecté d’aujourd’hui, où le web est devenu la pierre angulaire de la présence en ligne, les sites web sont fréquemment la cible des pirates informatiques. WordPress, en tant que système de gestion de contenu (CMS) populaire, n’est pas à l’abri des attaques malveillantes. Mais, confrontés à cette menace, les utilisateurs de WordPress sans compétences techniques avancées peuvent-ils détecter si leur site a été compromis ?

Site WordPress piraté : les problèmes les plus courants

Voici quelques symptômes qui devraient déclencher vos alarmes :

Connexion refusée : Si vous ne parvenez plus à accéder à votre tableau de bord WordPress ou que votre mot de passe ne semble plus fonctionner, il se pourrait que des individus mal intentionnés aient pris le contrôle de votre site.

Spams et messages suspects : Des emails non sollicités envoyés depuis votre domaine ou des commentaires spam sur votre site peuvent indiquer une faille exploitée par des pirates.

Contenus inappropriés : L’apparition inattendue de liens, de publicités ou de médias sur votre site pointant vers des contenus commerciaux, adultères ou autres, est un signe clair de piratage WordPress.

Modifications indésirables : Si des modifications de contenu ou de l’apparence de votre site se produisent sans votre intervention, il est probable que votre site a été pirate.

Alertes de sécurité : Des notifications de la part de Google Search Console ou un compte Google Ads suspendu sont des indicateurs que votre site pourrait contenir des logiciels malveillants.

Il est tout à fait possible d’en savoir plus sur l’auteur de l’acte si vous souhaitez aller plus loin même si cela peut prendre beaucoup de temps.

Sécuriser WordPress : mesures préventives

Voici quelques conseils pour renforcer la sécurité de votre site et éviter d’être la prochaine victime de piratage :

Mises à jour régulières : Veillez à ce que votre version WordPress ainsi que tous les plugins et themes soient régulièrement mis à jour pour corriger les failles de sécurité connues.

Sécurité des fichiers : Assurez-vous que les fichiers et répertoires de votre site ont les bonnes permissions. Le fichier .htaccess et le fichier de configuration wp-config.php doivent être particulièrement protégés.

Extensions et thèmes fiables : Utilisez uniquement des plugins WordPress et extensions themes provenant de sources fiables et bien notées par la communauté.

Certificat SSL : Un certificat SSL garantit une connexion sécurisée entre le navigateur de l’utilisateur et votre site, essentiel pour protéger les données transmises.